Nobuta wo Produce

Résumé

Kiritani Shuuji est le stéréotype du lycéen populaire de base. Celui que tout le monde adore, que tout le monde admire, avec qui tout le monde veut passer du temps. Autant dire que cette popularité lui est même pratiquement écrasante. Mais en fait Shuuji est un garçon à part, froid, distant, et surtout il joue un rôle en public qui ne lui ressemble pas du tout.

D’un autre côté, Kusano Akira est un jeune garçon très déluré, toujours derrière Shuuji, il le suit partout où il va et se prend pour son meilleur ami, et en plus de tout ça, il donne toujours l’impression d’être ivre et a des expressions plus que bizarres comme « Kon Kon » par exemple. Bref, le stéréotype du garçon ridicule qui n’intéresse personne à part lui-même.

Akira et Shuuji sont dans la même classe au lycée. Et un jour, une nouvelle élève en la présence de Kotani Nobuko débarque et devient très vite le souffre-douleur d’un groupe de filles qui font régner la loi autour d’elles. Akira et Shuuji prennent sa défense et deviennent très vite amis avec elle. Sans vraiment s’en rendre compte, le trio devient inséparable. Akira et Shuuji décident alors de rendre Nobuko populaire et entament donc la production de Nobuta, le surnom qu’ils lui ont donnée.

Mais leur belle amitié va vite se trouver menacée. Quelqu’un a l’air de vouloir détruire leur amitié, et ils vont être bien surpris par l’identité de cette personne…

Avis


Nobuta wo produce est mon deuxième drama, celui que j’ai décidé de voir juste après Hana Yori Dango, et alors que je pensais ne pas pouvoir aimer un drama plus que Hana Yori Dango, j’ai été agréablement surprise et j’ai tout de suite changé d’avis, je préfère infiniment Nobuta Wo Produce à Hana Yori Dango, et je ne m’en veux pas ! Nobuta wo Produce, est une très belle histoire d’amitié, très émouvante, touchante mais aussi très drôle. On s’attache vite à ces personnages un peu à part, et on s’identifie vite à eux également.
C’était la première fois que je voyais donc ces acteurs, et ils ont tout de suite fait partie de mes acteurs préférés.

Certes, le drama peut sembler ennuyeux, un peu lourd, l’histoire a l’air peu crédible, assez banale, mais il y a plein de petits détails qui font tout le charme du drama, et qui nous fait autant l’aimer. Les personnages évoluent tous de leur côté et leur amitié leur permet de mieux se connaître et d’avancer dans la vie. Nobuko qui est très renfermée depuis son enfance, s’ouvre peu à peu, mais cette évolution ne se fait pas brusquement. On suit la progression de Nobuko qui s’ouvre peu à peu aux autres et devient bien plus attrayante qu’au début du drama.
Ces trois amis, vivent de nombreuses expériences, bonnes mais aussi difficiles ensemble et font face aux obstacles tout en restant soudés coûte que coûte. Ce que j’ai aimé dans ce drama, c’est la solidarité qui existe entre Nobuko, Akira et Shuuji. J’étais assez étonnée de voir comment était tourné la trame mais cette histoire de la fille qui veut gâcher l’amitié des trois inséparables par jalousie, pimente un peu le drama, et apporte de l’action.
Nobuta wo Produce est un magnifique drame humain, l’ambiance est calme, apaisante, en partie grâce à la musique qui est extrêmement douce, bien que très nostalgique. 

Niveau romance, ne vous attendez pas à y voir une histoire d’amour grandiose, ni de baiser fougueux. Tout se passe dans la tête, et les sentiments résident bien plus dans l’amitié qu’autre chose. Alors que Nobuko a l’air de se rapprocher prudemment de Shuuji (la scène où elle le prend dans ses bras pour le consoler est vraiment touchante, pleine d’émotion et nous fait comprendre qu’elle est en partie amoureuse de lui, bien qu’on ne le sache pas vraiment), Akira lui tombe vraiment amoureux d’elle et essaie tant bien que mal de lui avouer ses sentiments, tout en étant un peu maladroit. La fin m’a réellement déçue, du moins au début, mais après mûre réflexion et après un deuxième visionnage, je trouve que c’est la fin qui convient le mieux au drama et je ne l’aurais pas imaginée autrement pour le clôturer. Une très belle fin qui ne signifie pas pour autant la fin d’une amitié. Ce drama nous montre à quel point l’amitié est chère et importante, et qu’il n’y a pas besoin de se voir pour savoir qu’on compte l’un pour l’autre. Même si la distance les éloigne physiquement, ils sont heureux l’un pour l’autre et c’est ça qui est important dans une amitié.

Donc voilà, pour résumer, ce drama est tout simplement magnifique, l’ambiance douce, nostalgique, mélancolique, mais aussi très joyeuse, un peu à part, différente de tous les autres dramas japonais que j’ai vus par la suite . Il vaut réellement le détour, pour son casting, sa trame, son histoire, la tournure que ça prend, la bande son, et la vision qu’il nous donne de l’amitié et de la vie en général. Tout n’est pas tout beau, tout rose dans ce drama et c’est ça qui m’a énormément plu dedans. Nobuta wo Produce c’est aussi une belle panoplie de scènes cultes, drôles comme notamment les « Destiny ! », ce fameux duo d’élèves qui se croient drôles mais dont on rie à cause du ridicule !

C’est aussi des scènes ultra mignonnes entre Akira et Nobuta. Un symbole surprenant pour leur trio : le cochon, car en effet Nobuta signifie cochon en japonais. Plutôt bizarre mais ne cherchez pas à comprendre, c’est inutile. Bref, la directrice m’a bien fait rire également avec ses pattes de singes et ses manières bizarres. Depuis que j’ai vu Nobuta Wo Produce, Horikita Maki est devenue mon actrice japonaise préférée et ça ne change toujours pas, bien que j’aime beaucoup aussi Ayase Haruka. J’ai découvert les KAT-TUN et aussi les NEWS forcément, et je suis littéralement tombée sous le charme de Kamenashi Kazuya (Kame ! *__*), j’adore sa voix un peu rauque, son air ténébreux, son sourire et sa bêtise et sa sincérité, je trouve que c’est le membre des KAT-TUN le plus naturel bien que ce soit dur de choisir lequel est le plus drôle ! Quant à Yamapi, j’ai découvert un acteur et un chanteur génial, mais je trouve par contre, qu’il est bien meilleur chanteur qu’acteur (enfin cela reste difficile de savoir quelle tâche il accomplit le mieux…) Après l’avoir vu dans Dragonzakura, Kurosagi, Proposal Daisakusen et Buzzer Beat, je trouve que son jeu d’acteur n’évolue pas vraiment entre ses rôles et on dirait qu’en fait il joue toujours le même rôle. Donc certes il a du charme et chante bien, mais niveau jeu d’acteur je le trouve vraiment moyen.

♥♥♥♥♥

Publicités

2 réponses à “Nobuta wo Produce

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s