Why did you come to my house ?

Résumé

La femme de Byeong Hee a été tuée juste devant le foyer familial. L’enfant qu’ils attendaient tous les deux, est mort également. Depuis, Byeong Hee se replie sur lui-même, et est en pleine dépression. il rejoint un groupe de personnes qui veulent se suicider, tente à plusieurs reprises de se tuer chez lui, mais il n’a jamais le courage de joindre le geste à la parole. Il ne peut plus vivre, car il ne trouve plus aucune raison de vivre, aucun sens à son existence depuis la perte de sa femme.

Un jour, il voit débarquer chez lui, une jeune femme un peu dingue, Su Jang. Elle ressemble à une clocharde, dit des choses complètement insensées et surtout elle est vraiment folle.

Su Jang était amoureuse de son camarade de classe Ji Min Park, mais ce dernier l’a quittée, car il avait honte d’être avec elle. Cela fait dix longues années que Su Jang espionne son bien-aimé, persuadée qu’il reviendra un jour vers elle et qu’il l’aime toujours.

« Pourquoi es-tu venue chez moi ? » C’est la question que se pose sans cesse Byeong Hee et il finit par avoir une réponse quand Su Jang lui avoue que de la fenêtre de son salon, elle peut épier Ji Min qui habite juste en face. Elle séquestre donc Byeong Hee dans sa propre maison et l’oblige même à l’aider pour tuer Ji Min…

Deux être différents, mais pas tant que ça… Un destin minable, tragique.

Mais que va-t-il se passer quand la police retrouvera la corps éteint de Su Jang ?

Casting

Kang Hye Jung dans le rôle de Su Jang

Park Hee Soon dans le rôle de Byeong Hee

Seung Ri dans le rôle e Park Ji Min

Avis

Un titre alléchant, intriguant. Un résumé mystérieux, étrange. Certains qualifie ce film de comédie. Pour ma part, je le qualifierais plutôt de drame psychologique. Certes, on peut y voir une allure de comédie à certains moments, mais le côté tragique et dramatique reprend vite le dessus. une ambiance très hostile et une allure très lente, qui ne nous empêchent pas pour autant d’apprécier ce petit bijou du cinéma coréen.

Le film s’ouvre sur deux policiers frappant à la porte de chez Byeong Hee, suspecté de la mort d’une jeune fille en la présence de Su Jang. Byeong Hee essaie de se défendre tant bien que mal. Il explique alors son histoire avec la jeune femme. On suit donc l’histoire de cet homme déprimé et replié sur lui-même qui voit un jour débarquer chez lui une femme à moitié folle furieuse et jalouse qui veut espionner son ancien petit-ami, qui habite dans l’immeuble en face de chez lui.

Le film démarre donc dans une ambiance morose, mystérieuse et on se laisse facilement prendre dans cette histoire qui va se révéler être bien plus qu’un mystère ou qu’une comédie. On en apprend beaucoup sur Byeong Hee, sa vie, ses sentiments et les raisons qui le poussent à vouloir mourir. Alors quand Su Jang se pointe chez lui, et l’empêche de se suicider, elle pense qu’il lui est redevable et l’oblige à la laisser vivre chez lui et pour cela, elle le séquestre. On pourrait se dire qu’elle fait ça uniquement pour ses propres intérêts mais plus on avance dans le film, plus on remarque qu’elle fait ça aussi pour le bien de Byeong Hee.

Une jeune femme très tourmentée, délaissée quand elle était adolescente et qui n’a donc pas de véritable ambition dans la vie. Sa seule et unique envie, c’est de récupérer son petit ami Ji Min.

Elle raconte alors à Byeong Hee comment tout ceci en est arrivé là et on découvre qu’elle poursuit Ji Min depuis près de 10 ans car ce dernier l’a rejetée au lycée. Une blessure de jeunesse qui est toujours présente et qui ne guérit pas. Alors le seul moyen de guérir et de l’empêcher d’aimer quelqu’un d’autre qu’elle, c’est de le tuer. Elle force alors Byeong Hee à l’aider…

Au début, ce film a donc des allures de comédie, mais au fil de l’histoire, on y découvre plutôt un drama psychologique, on est amenés à se poser des questions comme « est-ce que la jalousie peut vraiment conduire à ce genre de choses ? », « n’est-ce donc pas possible de se relever après une énorme chute ? ». Des questions auxquelles les personnages n’arrivent pas à répondre et qu’ils continuent donc de se poser.

Le film se termine sur la fin de l’interrogatoire au commissariat et la découverte de nombreuses réponses pour Byeong Hee.

J’ai bien aimé ce film, même si je l’ai trouvé extrêmement lent. L’histoire est intrigante, l’ambiance plutôt bizarre, mais on est vite pris dedans et on ne fait presque plus attention à la longueur du film, qui n’est pas si long que ça en vérité.

Le jeu des acteurs est vraiment épatant et on n’arrive à peine à imaginer que Hye Jung Kang puisse être différente de son personnage à l’allure dégoûtante. Un film qui en vaut tout de même la peine, rien que pour son histoire et celle des personnages.

♥♥♥

A retrouver également chez : http://asiasmile.fr/ 

Remarque: j’ai mis du temps à traduire ce film, qui était mon tout premier projet en tant que traductrice chez Asia-Smile. Certaines répliques étaient mal traduites en anglais à la base, et il a fallu se baser sur différents sous-titres. Mais j’y suis parvenue et en fait le film est assez léger en dialogue, comparé à sa longueur. 


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s