It Started With A Kiss

It Started with a Kiss

Résumé

Yuan Xiang Qin est une fille un peu naïve et pas très douée à l’école, elle est aussi très maladroite, mais elle est très/trop gentille. Elle tombe amoureuse du plus beau garçon du lycée Jiang Zhi Shu, qui est aussi le plus intelligent du lycée: premier à tous les examens. Elle décide alors de lui écrire une lettre d’amour, qu’il ne daigne même pas lire. 

Xiang Qin vit toute seule avec son père et ils viennent d’emménager dans une maison toute neuve, mais un tremblement de terre la détruit entièrement.

Un ami de son père leur propose alors de les héberger… et il s’avère que cet ami n’est autre que le père de Zhi Shu. Xiang Qin et Zi Shu vont donc devoir cohabiter sous le même toit pendant un certain temps.


Casting

Ariel Lin – Yuan Xiang Qin
Joe Cheng – Jiang Zhi Shu
Jiro Wang – Jin Yuan Feng
Tiffany Xu – Pei Zi Yu
Cyndi Chaw – Jiang Zhao Zi (la mère de Zhi Shu)

Avis

Si je me souviens bien il s’agit de mon 2ème drama taïwanais, le premier étant HanaKimi. Et je dois dire que celui-ci est premier dans mon classement ! Eh oui, ISWAK (j’abrège pour faire plus court) c’est LE drama taïwanais à ne pas louper. Il y a peut-être bien environ 20 épisodes d’une heure et quelques, mais le temps ne nous paraît vraiment pas long quand on le regarde. L’histoire est tellement prenante. D’ailleurs j’ai bien envie de le revoir ce drama 🙂 c’est un vrai régal de suivre les aventures de Xiang Qin et de Zhi Shu et savoir s’ils vont sortir ensemble ou non. 


Bon étant donné qu’il y a une saison 2, on devine tout de suite la fin de la saison 1… Parlons de la saison 2 au fait: j’ai préféré la saison 1. Pourquoi ? Tout simplement parce que dans la saison 2, il n’y a pratiquement rien qui se passe… Je l’ai trouvée extrêmement longue, voire ennuyeuse et pourtant j’ai adoré allez savoir pourquoi: à cause du charme de Joe Cheng et de l’alchimie qu’il y a entre lui et Ariel Lin à l’écran sûrement. C’est incroyable à quel point ils jouent parfaitement bien leurs rôles respectifs ensemble. On dirait que c’est presque naturel et qu’ils ne jouent pas réellement. Ils ont l’air si à l’aise ensemble. En fait Joe Cheng et Ariel Lin ont toujours été très proches dans la vraie vie, mais pas au point de sortir ensemble. Des rumeurs ont bien sûr fait sous-entendre qu’ils étaient ensemble, ou alors qu’ils étaient forcément sortis ensemble à un moment donné. Mais j’ai envie de dire: on s’en fiche, non ? L’important c’est leur jeu d’acteur et surtout la joie qu’ils nous donnent quand ils jouent ensemble dans une scène – c’est à dire pratiquement tout le temps !


Xiang Qin est une fille très maladroite, tête en l’air, un peu naïve, pas très douée en cours voire très nulle – elle fait partie de la classe des plus mauvais. Elle a déjà un prétendant presque aussi bête, voire encore plus qu’elle, et qui la suit partout. Ils sont très amis mais lui en veut plus. Sauf qu’elle, elle n’a d’yeux que pour Zhi Shu, le garçon le plus inaccessible de la planète pour elle. 

 


Xiang Qin nous fait toujours rire par ses mimiques toutes mignonnes, sa façon de parler et d’être tout simplement. Mais elle peut aussi bien s’énerver et montrer ses sentiments malgré son apparence.

Zhi Shu est un garçon très froid, indigne et méprisant jusqu’au jour où il apprend à mieux connaître Xiang Qin. Là, il devient de plus en plus chaleureux et proche d’elle. Ils deviennent amis pas très rapidement mais, en tout cas, une chose est sûre: Xiang Qin change définitivement Zhi Shu.


La famille de Xiang Qin et celle de Zhi Shu sont vraiment très drôle et ajoutent encore plus d’humour au drama. La mère de Zhi Shu cherche à tout prix à mettre Xiang Qin dans les bras de son fils, ce qui ne déplaît pas à cette dernière. Les deux pères sont très amusants et font toujours des sous-entendus à leurs propos. Quant au petit frère de Zhi Shu, très proche de son grand frère, il déteste Xiang Qin et fait tout pour l’embêter sous les yeux de tout le monde. Il la ridiculise tout le temps et ne veut pas qu’elle s’approche de son frère.

Mais dans toute comédie romantique qui se respecte, il y a une rivale, une vraie peste: et ici elle est incroyablement énervante – vraiment ? C’est justement le but d’une rivale dans une série me direz-vous mais ici, elle montre clairement à Xiang Qin qu’elle ne se laissera pas prendre Zhi Shu. Sauf que ce qui est très drôle ici aussi, c’est que Zhi Shu n’en a strictement rien à faire d’elle !


Ce drama regorge aussi bien de scènes émouvantes que de scènes rocambolesques. Le côté romance du drama est très bien ajusté, on a pas l’impression qu’il s’agit d’une comédie à l’eau de rose bien que ce soit une comédie romantique. Le côté comique ressort beaucoup plus et les scènes d’amours sont très bien placées.  


Contrairement aux Jdramas et aux Kdramas, les Twdramas ne sont en aucun cas censurés, enfin tout dépend desquels. Mais en général, dans les Twdramas vous pourrez très bien voir sans problèmes des scènes de baiser dignes des séries occidentales ou des scènes d’amour qu’on imagine même pas voir dans des Kdramas ou des Jdramas. En clair, dans pratiquemment tous les Twdramas, on voit tout de suite que Taïwan est le pays asiatique le moins pudique et censuré. Peut-être que ce n’est pas vrai mais c’est l’impression que nous donne les dramas taïwannais.

ISWAK est donc l’un des meilleurs Twdramas que vous puissiez voir et je ne saurais que le conseiller encore une fois. Personne ne risque d’être déçu en le regardant, bien au contraire. On rit, on pleure, on s’énerve – mais rarement, et surtout: on passe de très bons moments en compagnie d’Ariel Lin et Joe Cheng 🙂

♥♥♥♥♥


Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s