Sungkyunkwan Scandal

Sungkyunkwan Scandal

Résumé

A l’époque de Joseon, au XVIIIème siècle, quand les statuts sociaux comptent plus que tout, quand les femmes n’ont aucun droits ni aucune ambition, Kim Yoon Hee décide d’entre à l’université Sungkyunkwan, bien entendu reservée aux hommes. Cela va de soi.

Son frère Kim Yoon Shik gravement malade a besoin de soins permanents et leur mère n’en a pas les moyens. Kim Yoon Hee, qui travaille déjà en tant que scribe dans une librairie, en tant qu’homme, suit le conseil de son patron et entre à Sungkyunkwan pour pouvoir toucher les indemnités reçues par les élèves chaque mois, afin de payer les soins dont son frère a besoin pour guérir.

Là-bas, elle devra faire attention à ce que personne ne la démasque car aucune femme n’est admise sur le sol de l’université…

Entre complots politiques, romance et comédie, Sungkyunkwan Scandal est un vrai vent de fraîcheur et d’humour sur fond de contexte historique.

Les personnages

Kim Yoon Hee/Kim Yoon Shik est jouée par Park Min Yeong (l’actrice de City Hunter qui est sortie avec Lee Min Ho, si c’est bien elle;) ). Son visage tout mignon nous fait tout de suite fondre et on est sûr que même déguisée en homme, elle fera fondre tous les garçons du dramas (mis à part Ha In Soo et ses acolytes bien sûr). 

Je l’ai pas trouvée très crédible dans le rôle d’un homme. Enfin, il faut vraiment être aveugle pour pas s’apercevoir que c’est une femme et non pas un homme ! o_O Mais son visage d’enfant nous fait oublier ce petit détail. Elle montre beaucoup de courage mais peut aussi être très naïve. Au fur et à mesure du drama, on en oublie presque qu’il s’agit d’une fille tellement elle se fond au décor et s’intègre complètement parmi les étudiants. Elle est surnommée Daemul par ses amis, ce qui signifie « Joli coeur ».

Lee Seon Jun joué par Micky Yoo Chun (il joue aussi dans Rooftop Prince!) est le meilleur étudiant de Sungkyunkwan. C’est le fils du Premier Ministre. Il va partager la même chambre que Yoon Shik et de Moon Jae Shin. Je l’ai d’abord trouvé froid et distant, puis quand il apprend à mieux connaître Yoon Shik, il devient plus drôle, plus chaleureux et surtout il apprendra vite que Yoon Shik est une fille… De toute façon je ne vous spoile pas, c’est prévisible quand même;) Enfin je reparlerai de ça dans la partie « Intrigue »:)

Bref, au début je n’accrochais pas du tout à son personnage et finalement j’adorais chacune de ses apparitions (c’est à dire quasiment tout le temps en fait). Ce n’est pas mon personnage masculin préféré mais il n’en reste pas moins qu’il m’a beaucoup plus et qu’il évolue vraiment bien, au point de /!\SPOILER/!\ tourner le dos à son père vers la fin du drama, pour poursuivre le rêve du roi et de soutenir Kim Yoon Shik et ses amis /!\SPOILER/!\. Il est surnommé Wang Seobang qui veut dire « Mari parfait ».

Moon Jae Shin, joué par Yu Ah In, c’est le « outsider » du drama, l’écorché vif de Sungkyunkwan, âgé d’un an de plus que les autres personnages, il est le fils d’un des Ministres du roi. Il a perdu son frère quelques années plus tôt, à cause d’un complot lié directement au père de Kim Yoon Shik qui était un des plus grands professeurs de Sungkyunkwan et un des meilleurs amis et alliés du roi.

Dans le but de venger la mort de son frère, il décide d’enquêter seul sur le complot qui l’a mené à sa mort et sort toutes les nuits, affublé d’un habit noir, un peu à la mode d‘Iljimae et lance des messages sur papier rouge ce qui lui vaut le surnom de Hyeon Byuk Seo, le messager rouge. Personne ne porte de soupçons sur lui et pourtant Moon Jae Shin, surnommé Geol Oh, « Cheval fou », porte bien son nom : ténébreux, vulnérable, fort, vigoureux et insouciant a un cœur énorme et dés l’arrivée de Kim Yoon Shik, il se sent menacé car… il s’agit d’une femme et l’une des particularités de Geol Oh c’est que dés qu’il se retrouve face à une femme, il a le hoquet, même sans savoir qu’il s’agit d’une femme… Vous suivez ? Bref, donc quand il rencontre Kim Yoon Shik, son hoquet reprend de plus belle et il se doute en premier avant les autres que Kim Yoon Shik est probablement une fille. Tout comme Yeorim… 

Bref, même s’il ne gagne pas dans le cœur de Kim Yoon Shik qui ne le voit que comme un ami, Geol Oh est l’un de mes préférés, mon coup de cœur, bref. Il est charismatique, drôle, que dis-je, hilarant… mais pas autant que Yeorim. Oui, oui bon je viens à Yeorim et là attention je pense que je vais dépasser la limite de mots à respecter quand on fait la description d’un personnage. En fait je crois qu’il faudrait carrément que je dédie un avis entier à part pour Yeorim ! 

Gu Yong Ha est joué par le magnifique, génialissime Soon Jong Ki ! Vous l’aurez compris, Soon Jong Ki ou bien mon coup de cœur, ma révélation parmi les acteurs coréens, depuis que je l’ai vu dans Triple en 2008 ou 2009 je ne m’en souviens même plus. Soon Jong Ki s’adapte à tous les rôles et je m’attendais à ce que son personnage soit à la hauteur de mes espérances. Eh bien, je n’ai pas été déçue ! Au contraire, Yeorim (son surnom) c’est le personnage dont Sungkyunkwan Scandal a besoin pour pimenter un peu les choses et pour ajouter encore plus de charme et d’humour. Toujours en train de taquiner les autres, ses rapprochements plus que douteux avec Geol Oh nous font penser qu’il n’a vraiment peur de rien. Et puis, ses clins d’oeil sont aussi légendaires, lui seul en a le secret;) Yeorim, c’est le genre de personne qui se soucie toujours de son bien-être et surtout, SURTOUT de son apparence : toujours revêtu de soie, de beaux vêtements coûteux, haut de gammes, sublimes… Ce qui le rend quelque peu efféminé et pourtant, Yeorim est aussi un homme à femmes, dragueur et même s’il paraît un peu lourd aux yeux de ses amis, il reste néanmoins un confident hors-pair. C’est un personnage frais, drôle et léger mais sa véritable identité est loin d’être celle qu’il donne à tout le monde. Son personnage et son histoire sont plus développées vers le milieu et la fin du drama, où on découvre un Yeorim sensible, et non plus imperturbable comme il pouvait le faire croire avant. 

Avec Geol Oh, Lee Seon Joo et Yoon Shik, il forme le Jalgeum Quartet, le Quatuor Jalgeum en français (mais tout de suite, ça sonne moins bien hein?). A eux 4, ils finissent par devenir les meilleurs amis du monde et ne se lâchent pas d’une semelle.

Vous n’avez pas encore accroché ni succombé à son charme ? Laissez-moi en rajouter une couche !

Yeorim est beau, magnifique, sa voix est envoûtante, et son regard… Bon ok, je sais, ce n’est pas une avis sur Yeorim mais sur Sungkyunkwan Scandal !:)

Passons alors aux autres personnages, un peu moins en profondeur par contre.

Ha In Soo, joué par Jeon Tae Su, c’est LE méchant du drama et pourtant même si je l’ai détesté tout au long du drama, j’ai eu un peu pitié de lui à la fin et finalement sa dernière action l’a rendu beaucoup plus attrayant. Toujours avec ses petits chiens qui le suivent partout, il essaie tant bien que mal, de comploter contre Geol Oh, Lee Seon Joo et Kim Yoon Shik et sans tarder Yeorim. Et pourtant Yeorim faisait d’abord partie de son groupe d’amis étant dans la même année que lui. Mais il s’est finalement laissé attiré par le trio principal. Ha In Soo, c’est le personnage qu’on aime détester du début à la fin. Il joue tout le temps de son pouvoir, étant le fils du Ministre de la Guerre et la Président des élèves de Sungkyunkwan Scandal. D’ailleurs son père est pire que détestable et complote sans arrêt avec le Premier Ministre, le père de Lee Seon Joo, pour faire tomber le roi et l’empêcher de réaliser le rêve qui l’habite : créer une nouvelle nation et déplacer la capitale à Hwaseong, aujourd’hui Séoul.

Ha Hyo Eun, jouée par Seo Yo Rim, (elle joue dans Me Too Flower!) est la sœur de Ha In Soo. C’est en quelque sorte la rivale de Yoon Shik. Elle tombe rapidement sous le charme de Lee Seon Joo et en parle vite à son père qui décide alors de se mettre d’accord avec son « ami » le Premier Ministre pour organiser leur marriage. Lee Seon Joo accepte à contre cœur mais ne l’aime pas du tout. Il fait pourtant preuve d’une grande classe en essayant de ne pas la blesser et en étant sincère avec elle.

Au début, Hyo Eun n’est pas vraiment énervante, en fait je l’ai trouvée agaçante seulement à la moitié du drama. Au début je la considérais seulement comme une peste parmi tant d’autres qui n’arriverait pas à avoir le cœur du beau Seon Joo et puis je me suis aperçue qu’elle avait quelque chose de différent des autres rivales. Ca peut sembler bizarre mais je l’ai plutôt bien aimée finalement.

Cho Sun, la giseng, apporte une autre touche charismatique au drama. Elle est jouée par Kim Min Seo, que j’ai l’agréable surprise de retrouver dans Baby-Faced Beauty dans un tout autre genre de rôle. Je viens de commencer ce drama que j’adore énormément pour l’instant et la voir sans son accoutrement de ginsaeng ou sans costume d’époque, ça fait vraiment bizarre !

On la prend tout de suite en sympathie même si elle laisse très peu apparaître ses sentiments au premier abord. Proie de Ha In Soo et de son père en même temps, elle tente de vivre comme elle peut de son métier, c’est la gisaeng en chef si on peut dire ça comme ça et elle représente un modèle pour les autres femmes qui ne peuvent égaler sa beauté. Quand elle rencontre Yoon Shik, son cœur fond et bat à la chamade. Parce que Kim Yoon Shik se montre attentioné avec elle, la couvre de compliments, la choie et la regarde comme une personne avec des sentiments et non comme une proie ou un objet de désir. Sauf que Yoon Shik est une femme et ceci explique cela : pourquoi elle est si gentille avec elle.

A la fin, on pourrait penser qu’en apprenant la véritable identité de Yoon Shik, Cho Sun va vouloir se venger mais rien de cela ! Au contraire, elle semble la vénérer et l’admirer et décide même de se ranger de son côté. Eh oui, en plus d’être jolie, gentille et sensible cette belle gisaeng n’est pas du tout rancunière et se montre même très mature.

L’intrigue

J’écris cet avis fraîchement après avoir fini le drama hier soir. Je me suis enfilé les 3 derniers épisodes d’un coup hier et l’action se passe surtout dés le 13ème épisode jusqu’à la fin. L’intrigue est bien orchestrée, il y a sans cesse du rythme, de l’action, du suspense et le drama reste quand même léger et drôle.

La romance aussi est bien développée même si la rivalité de Geol Oh pour obtenir le cœur de Yoon Shik est un peu mise de côté, ce qui est assez dommage. 

Bon, par contre, il y a un certain manque de crédibilité en ce qui concerne Kim Yoon Shik déguisée en homme. Je veux dire, d’accord quand on regarde son visage on pourrait bien se dire qu’il s’agit d’un jeune homme tout mignon tout plein mais dés qu’on nous montre ses mains c’est mort : on sait directement que c’est pas un garçon. Et ça, on se demande comment il font tous pour pas s’en rendre compte, surtout les filles du dramas ! Yeorim semble être le seul à vraiment s’en douter dés qu’il la voit mais ses doutes ne sont pas tout de suite confirmés.

 

Encore une fois, comme dans plusieurs dramas où une fille se fait passer pour un garçon, la sexualité du personnage principal est remise en question. Ainsi donc, Lee Seon Joo, semble d’abord vouloir éviter Yoon Shik à tout prix et n’admet pas ses véritables sentiments (je vous laisse donc imaginer quand il le fait) ! L’homosexualité n’est pas envisageable à l’époque, et lorsqu’un doute plane sur la relation entre Geol Oh et Yoon Shik, à cause d’un moment d’intimité entre camarades de classe /!\SPOILER/!\ lorsque Moon Jae Shin se fait attrapé et qu’il est blessé au torse par la garde royale, il se cache dans un entrepôt avec Yoon Shik et la prend dans ses bras/!\SPOILER/!\, le Conseil des élèves les accuse et exige leur expulsion immédiate, mais il s’avère que les précieux amis de Ha In Soo ont exagéré les choses et n’ont en vérité presque rien vu de choquant. Bref, ça rigolait pas à l’époque à ce sujet-là.

 

Parlons bien, parlons politique, ou pas ! Au début j’avoue ne rien avoir compris aux complots politiques (encore une fois) et finalement j’étais vraiment dedans à partir de la moitié et surtout quand /!\SPOILER/!\ le roi convoque le Jalgeum Quartet pour leur donner un ordre secret afin de retrouver le Geum Deung Ji Sa /!\SPOILER/ !\.

Même à l’université, les chambres sont séparées entre Norons, Sorons et l’autre parti politique plus neutre. Les Norons et les Sorons se font la guerre depuis des années, et recherchent avidement le Geum Deung Ji Sa, sorte de testament concernant le Prince héritier Sado et relié au père de Kim Yoon Shik. Voilà ce que recherche également le Hyeon Byuk Seo, Geol Oh : ce fameux testament qui permettra au roi de changer la nation et de créer un nouveau royaume plus tolérant et où les statuts sociaux n’auront plus d’importance.

Pour une fois dans un Kdrama historique, le côté politique m’a plu énormément, faisant partie intégrante de l’intrigue principale.

 

Le drama est aussi rempli de moments drôles et hilarants, des situations assez comiques qui nous font toujours sourire et les répliques cultes font surface petit à petit comme le fameux « Je suis Gu Yong Ha » de Yeorim, qui semble tout expliquer pour lui… C’est d’ailleurs le personnage qui sait tout sur tout, qui a toujours un mot à dire, et qui sort toujours une blague graveleuse et des allusions à tout le monde.

Chaque épisode est drôle, gai (sans jeu de mot hein) et passionant. Il y a toujours quelque chose qui se passe, et les intrigues sont toujours résolues assez vite. La révélation de Kim Yoon Shik se fait petit à petit. 

 

Et surtout, la fin est géniale ! Vous ne serez en aucun cas déçus. Les acteurs n’en font jamais trop, jouent à la perfection et puis, le petit bilan à la fin est vraiment très drôle et clôture le drama en beauté. J’ai lu plusieurs choses concernant la fin, certains disent qu’ils n’ont pas trop aimé parce que le fait que Kim Yoon Shik soit une fille n’est pas assez développé à la fin et que tout n’est pas très clair à ce propos et pourtant j’ai trouvé que la révélation s’est très bien faite, je n’en attendais pas moins.

Sungkyunkwan Scandal se place désormais en haut du classement de mes dramas coréens préférés et en deuxième après Hanazakari no Kimitachi e dans le classement général (oui je sais on dirait que je parle du classement du Tour de France mais c’est l’époque en même temps). Bref, c’est incontestablement mon drama historique préféré à présent.

♥♥♥♥♥

 

Publicités

5 réponses à “Sungkyunkwan Scandal

  1. Moi aussi j’ai beaucoup aimé ce drama. Je l’ai vu l’été dernier, mais je me rappelle très bien avoir adoré le personnage de Geol Ol (chien fou), et le personnage de Yeorim a été tout comme toi un véritable coup de coeur!
    Park Min Yeong en homme c’est sûr que ce n’est pas crédible, mais on ce prend tellement dans son personnage que cela le devient. J’aime beaucoup cette actrice, je la trouve très juste dans tout ses drama.

    PS : j’aime beaucoup la nouvelle présentation de ton blog! ^v^

    • je suis tombée folle amoureuse de ce drama, des personnages, de l’intrigue. Je mettrais 8,5/10. La fin m’a déçu. Jai trouvé que les deux derniers épisodes baclés et précipité. Comme si les scénaristes se rendaient compte qu’ils avaient plus tant d’épisode que ça, et ils ont tout balancé d’un coup ce qu’il voulait.
      Dommage.

      • Pour la fin c’est pas faux, j’aurais attendu un peu plus que ça même si c’était sympa quand même. Mais bon dans ce cas ils auraient dû faire un épisode de plus, parce qu’on sait peut-être ce que deviennent les personnages mais pas le projet du roi :s

  2. Coucou,
    au départ je voulais le drama mais les avis assez sceptique sur la fin m’ont peu découragé. Mais grâce ton avis plus que positif, je pense que je vais me lancer.
    PS;:j’adore la manière dont tu rédiges tes avis, c’est assez original, tu mets en avant des aspects dont on parle peu comme la façon dont est traité l’homosexualité à l’époque, c’est rafraichissant. Merci à toi

    • J’avais jamais vu ton commentaire, preuve que je tiens vraiment pas bien mon blog depuis septembre T__T
      Anyway, contente que mon avis t’aie convaincu de regarder le drama D’ailleurs ça y est tu l’as vu depuis ? Qu’est-ce que t’en as pensé ?

      Merci pour ton commentaire, j’adore écrire après je ne sais pas si mon style plaît ni si j’écris bien, correctement mais j’essaie juste de transmettre ce que je ressens et d’écrire de manière simple et aussi originale 🙂 Merci beaucoup encore en tout cas !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s