Shitsuren Chocolatier

tumblr_mymvfjrvfy1qaq7qwo1_500

Shitsuren Chocolatier

Je me réfère à mon article sur mes premières impressions pour le résumé du drama : https://makinohyd.wordpress.com/2014/06/14/premieres-impressions-shitsuren-chocolatier/

Au début de visionnage je n’étais pas très convaincue par le drama ni par la performance de Matsumoto Jun alors que j’en attendais beaucoup ! Et au final, Shitsuren Chocolatier nous offre de belles surprises ! L’intrigue se déroule de manière fluide, les choses ne restent pas stoïques (enfin la plupart du temps) et les personnages évoluent constamment (même si – on l’aura remarqué – c’est un peu plus long pour Souta).

Les relations entre les personnages sont particulières. Tout se croise : un tel est amoureux de un tel mais il est amoureux de machin qui elle est mariée etc mais au final tout le monde s’en sort gagnant (sauf… non pas de spoilers ;)). Bref, ça peut nous sembler tiré par les cheveux mais en fin de compte tout ça donne lieu à de belles scènes, des gros moments de doutes, des rebondissements surprenants également !

shitsuren-chocolatier

L’univers du chocolat nous fait fondre complètement. Au niveau du visuel et de l’esthétique du drama je l’ai trouvé assez réussi et pour ma part j’ai vraiment apprécié la confection des chocolats et observer l’évolution de Souta et de son imagination.

Alors qu’au début Souta reste impassible et passif, il commence enfin à se bouger au milieu du drama et finit par comprendre la véritable nature de ses sentiments et comment passer au-dessus.  On est souvent dans le flou quant à se qui se passe dans sa tête : Souta rêve souvent ou se fait pas mal de films ce qui fait qu’on se demande très souvent « Mais ça arrive vraiment ou c’est encore dans sa tête tout ça ? » x)

shitsuren-chocolatier-matsumoto-jun

Mais tout au long du drama j’avais qu’une envie : secouer Souta et lui donner un bon coup de pied là où il faut. Sérieux même après ce qui arrive à Saeko (no spoilers) il s’en rend toujours pas compte et en plus il est carrément aussi aveugle qu’elle l’était au début de leur relation !

J’ai été beaucoup plus séduite par les personnages secondaires qui sont très très charmants et notamment Kaoruko, la collègue de Souta qui en pince pour lui. Même si elle m’énervait un peu des fois elle m’a tout de même touchée. Il y a aussi Olivier joué par Mizobata Junpei. Son personnage est l’un de mes favoris ! Puis ça se termine pas si mal que ça pour lui en plus. La soeur de Souta était très mignonne aussi et apporte un petit plus au drama.

Erena qui entretient une amitié particulière avec Souta finit par se faire avoir à son propre jeu. Un peu naïve ou innocente, elle est plus sensible qu’elle n’y paraît. Je n’avais jamais vu l’actrice avant et je l’ai trouvé très crédible dans ce rôle !

Parmi les personnages qui m’ont le plus énervée on peut citer : le mari de Saeko, un vrai goujat, un macho, un … milliers de mots dans ce genre pour le qualifier. La relation homme-femme et surtout dans le mariage est mise en avant et nous montre que la condition de la femme au Japon, encore aujourd’hui, reste souvent bien restreinte. Pour son mari, Saeko doit jouer la petite femme parfaite qui reste bien sagement à la maison toute la journée en l’attendant le soir. Elle se plie à toutes ses exigences et un faux pas peut lui valoir bien pire que de simples jérémiades. Moi qui au début détestait Saeko je l’ai un peu plus appréciée vers la fin du drama même s’il en demeure pas moins qu’elle n’était pas mon personnage préféré.

L’intrigue en elle même

Le drama propose quelque chose de différent de ce qu’on voit d’habitude en dramas japonais. On retrouve quand même l’aspect un peu décalé de l’humour japonais mais de façon bien dosée, très légère. Les histoires d’amour évoluent rapidement et de manière générale j’ai trouvé qu’on avait des scènes assez osées contrairement à d’autres dramas japonais.

ricdor-1024x576

122509_600

movielosophy-2014-01-16-12h32m32s97

Bon quelque chose me gêne quand même : c’est le manque de développement de certaines sous-intrigues et personnages, un défaut que je reproche souvent à ce genre de dramas. La fin n’est pas vraiment ce à quoi on s’attendait… J’ai eu un coup de coeur aussi pour le personnage de Rokudo mais j’étais déçue que son personnage ne soit pas plus présent à l’écran. Idem pour Sekiya que j’ai trouvé très charismatique mais malheureusement trop peu présent :s.

Limite je trouve la fin baclée. Déception pour la fin et le développement de l’intrigue donc.

Bien qu’il ne fasse que 11 épisodes seulement, j’ai trouvé le temps très long devant Shitsuren Chocolatier. Ca vient surtout du fait qu’il ne se passe pas grand chose en fait… Mais il reste une belle surprise et je ne suis pas pour autant déçue. J’ai quand même passé un moment agréable devant ce drama, l’ambiance est sympa, mais les choses ne vont pas au bout, ce qui est très frustrant ! On reste sur notre fin !

 

 6/10

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s