[Premières Impressions] Alice no Toge

Alice no toge

 *

1397202151-140406Alic-o

Il fait partie de mon marathon de l’été et j’ai déjà entamé ce drama qui pourtant s’est achevé en juin ! Mais bon qui a dit qu’on devait forcément regarder que des dramas qui sortent cet été dans un marathondramatesque  de l’été ? Alice no Toge nous offre un beau thriller à la japonaise ! Ueno Juri m’a impressionnée dans ce premier épisode. On entre dans le vif du sujet, pas d’intro hyper longue ou d’attente, son esprit vengeresque se montre tout de suite et l’action arrive dans le premier quart d’heure ! 

L’histoire

Asumi intègre l’hôpital universitaire de Seirin sous la commande d’une chirurgienne de renommée internationale. Mais elle n’est pas là par hasard. En effet, Asumi a décidé depuis bien longtemps déjà de venger la mort de son père, victime d’une erreur médicale et du comportement malhonnête des médecins. A travers sa quête de vengeance et sa petite machination, Asumi finira par découvrir la vérité derrière tout ça. Se fera-t-elle autant d’alliés que d’ennemis ?

Sans titre 1

Plus qu’un drama médical c’est un drama dramatique (oui ça se dit non ?!), une histoire de revenge à la japonaise et me faisant légèrement penser à l’ambiance de Incarnation of Money pour le côté vraiment sombre et vengeance. Même si le sujet n’est pas trop l’argent ici. En tout cas, les personnages qui nous apparaissent tout gentils au début et ceux qui ont l’air particulièrement abominables et qu’on penserait coupables sont en fait le contraire de ce qu’on nous montre d’eux ! Et ça je vous dis qu’on le voit dans les quinze premières minutes. Donc un grand bravo aux réalisateurs et scénaristes de ce drama qui ont su exploiter l’intrigue au maximum pour la mettre tout de suite en avant et nous faire entrer dans le drama en nous rendant totalement accro !

Sans titre 2

Il se passe déjà tant de choses dans un seul épisode que je me demande bien ce qu’ils vont pouvoir faire pour la suite ! Mais de nombreux événements viennent chambouler tous les plans d’Asumi, dans un bon sens ou parfois dans un mauvais sens. La fin de l’épisode 1 nous offre un cliffhanger assez prévisible auquel on s’attend pendant tout l’épisode.
Ueno Juri excelle dans ce genre de rôle ! On est pas habitués à la voir jouer des rôles aussi sombres ! On pourrait presque dire qu’elle est la version féminine de Zeni Geba même si là on ne parle pas forcément de la soif d’argent mais l’esprit de vengeance qu’ont en commun ces deux personnages nous pousse à faire la comparaison. On a du mal à savoir si Asumi est en fait une héroïne ou une anti-héro.

Sans titre 3

C’est une jeune femme très intelligente, qui analyse tous les détails et réagit en conséquences à chaque fois en réfléchissant bien à l’intérêt qu’une action pourrait avoir dans sa quête de vengeance. Elle se révèle très douce et généreuse envers les patients de l’hôpital, honnête et surtout sensible. Mais ce ne serait sans compter son côté noir qui ressort de temps à autres : elle est à la fois le personnage principal du drama mais aussi le plus sombre, peut-être même le plus cruel, capable de tout pour venger la mort de son père. C’est donc une grande manipulatrice qui cache bien son jeu et nous surprend sans cesse. Ajouté à ça ses compétences et son niveau d’études, vous aurez la personne parfaite pour se charger de venger quelqu’un…

Sans titre 6

La petite surprise du drama c’est aussi la présence au casting de l’acteur Nakamura Aoi, dont on ne sait pas grand chose à part qu’il est tout jeune interne et qu’il est le fils du chirurgien Bandai qui dirige l’hôpital.

Pour le moment je suis donc très très très emballée, j’ai enfilé l’épisode 1 sans me rendre compte de la longueur, il dure une heure et pourtant l’action étant omniprésente je ne l’ai pas vue passer ! J’ai hâte de voir la suite que je vais commencer tout de suite d’ailleurs. J’espère que le reste sera à la hauteur de l’épisode 1 ! Si l’épisode 1 donne bien le ton pour la suite, ce drama sera alors parfait !

Sans titre 5

Les réalisateurs et producteurs ont également travaillé sur Kurosagi, Bloody Monday et Ikemen Desu Ne.

Une histoire de vengeance à la Zeni Geba, avec un subtil mélange de Byakuyakou pour le côté très dramatique, des acteurs bien choisis, de l’action et des rebondissements à tout bout de champs, des révélations importantes et surtout un personnage principal, joué par Ueno Juri, qui évolue déjà un peu. Ueno Juri c’est aussi l’atout majeur du drama et la raison qui m’a poussée à le regarder ! Je ne suis pas déçue de ce que j’ai vu pour le moment !

Sans titre 4

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s